Karting avec les amis

Le week-end dernier je l’ai passé en compagnie d’un groupe d’amis. Parmi les activités pratiquées, on s’est esssayé au Karting sur le circuit de Saint-Laurent de Mure. C’est un loisir qui revient cher : 20EUR pour 10 minutes sur un kart de 11CV. Mais c’est quand même un très bon souvenir … roulez à plus de 80km/h à ras du sol, faire des têtes à queue lorsqu’un concurrent essaye de vous doubler et vous pousse dans le décor, tout cela vous garantit de grandes sensations. 🙂

Le côté marrant, c’est que les karts sont équipés de transpondeurs ce qui fait que nous sommes chronométrés. Nous étions 10 karts sur le circuit dont 6 de notre groupe d’amis et voilà les résultats pour la postérité :

Cl. Nom Nb tours Meilleur tour iL Vitesse moyenne du meilleur tour (km/h)
1 Habitué 1 12 50.158 s 8 64.595
2 Habitué 2 12 51.692 s 9 62.678
3 Nicolas Charretier 12 52.229 s 11 62.034
4 Raphaël Hertzog 12 53.979 s 10 60.023
5 Inconnu 1 12 54.791 s 11 59.133
6 Inconnu 2 12 55.423 s 11 58.459
7 Sébastien Reynaud 11 56.444 s 8 57.402
8 Ludovic Bertoni 11 56.586 s 10 57.257
9 Jérôme Reynaud 10 57.484 s 8 56.363
10 Laurent Faivre 9 63.031 s 8 51.403

Nicolas est donc le meilleur de notre groupe, mais il a déjà fait du karting dans le passé. Je finis deuxième du groupe, score honorable … et conforme à ma réputation. 🙂 Il faut préciser que j’avais déjà fait du karting il y a une dizaine d’années… même si cela ne m’a pas beaucoup aidé. On a pris quelques photos, je les mettrai peut-être en ligne plus tard.

PS: Je n’ai toujours pas compris ce que la colonne « iL » pouvait vouloir dire … j’ai traduit « nL » (number of laps) par nombre de tours, mais je cherche la signification de « iL ». Si vous savez, merci de me le dire.

Mario Kart Double Dash

C’est marrant comme de temps en temps, l’envie de jouer à la console me reprend. Ces derniers temps je me suis amusé avec Mario Kart Double Dash. J’ai d’abord fini le jeu comme il se doit : gagner les 3 grands prix en 150CC, gagner la coupe spéciale en 150CC, gagner le grand-chelem en 150CC, puis tout regagner en mode miroir. Mal conseillé par un ami (Grrr… Laurent :-)), je croyais même qu’on avait un cadeau spécial si on gagnait le grand chelem avec un parcours sans-fautes (16 fois premier d’affilée!) et j’ai donc réussi ce tour de force pour me rendre compte que je ne gagnais rien de plus. La récompense ultime est donc le kart officiel (le joli kart jaune où vous êtes dessus pendant une cérémonie de remise de prix).

Le jeu fini plus ou moins fini, ma crise de Mario Kart s’appaise … et voilà que je lis sur planet.debian.org qu’il existe des « super-fantômes » à activer en réalisant des temps records en mode « contre la montre ». J’en ai activé 4 seulement pour le moment… il faut dire que les temps à réaliser sont extrêment difficile à obtenir: il faut employer les raccourcis éventuels à la perfection et il faut bien choisir le moment où l’on emploie ses deux champignons. Et il faut bien entendu utiliser les super-dérapages… Une fois le super-fantôme d’une course activé, vous avez systématiquement un fantôme qui fait la course avec vous, mais ce fantôme-ci est quasiment impossible à battre ! J’ai trouvé la liste des temps à battre sur ce site de trucs et astuces. Vous pouvez aussi consulter ce guide pour avoir quelques conseils sur le jeu.

Happy Mario Karting !