Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent

Couverture les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent

Bien que le titre laisse craindre un énième livre avec des recettes miracles, il n’en est rien. Le terme d’habitude signale simplement qu’il est important d’assimiler les principes énoncés pour que les mettre en œuvre devienne naturel. Ces principes ne sont pas des recettes mais des lignes directrices qui doivent nous guider dans chacun de nos choix pour tirer le meilleur de nous-mêmes et des autres. Voici un bref résumé.

Habitude 1 : soyez proactifs

De choix il est justement question dans la première habitude. Celle-ci nous explique en effet qu’à chaque « stimulus » nous pouvons choisir notre réaction. Ainsi, lorsqu’un événement nous énerve ou nous agace, il en va ainsi parce que nous l’avons choisi. Bien souvent la société ou notre entourage nous fournit des réactions toutes faites (et dans ce cas nous ne faisons pas réellement usage de notre possibilité de choisir), mais elles ne sont que rarement en concordance avec nos objectifs personnels.

Habitude 2 : sachez dès le départ où vous voulez aller

La deuxième habitude s’attache justement à définir nos objectifs personnels. L’auteur nous invite à nous projeter dans le futur le plus lointain possible : « que voulez-vous qu’on dise de vous le jour de votre décès ? ». Ainsi pour chaque rôle que l’on assume (employé, parent, ami, membre d’une association, etc.), il faut trouver des objectifs qui nous motivent réellement et dont on serait fier. Puis il faut les formaliser dans un énoncé de mission personnel. Cette capacité à se projeter dans le futur et à imaginer les conséquences de ses actes est le fondement de cette habitude. Les choix quotidiens sont plus faciles à faire si l’on sait où l’on va.

Habitude 3 : donnez la priorité aux priorités

La troisième habitude nous aide à gérer notre temps. Nous avons tous des longues listes de choses à faire et il est facile de se laisser submerger malgré une organisation méthodique. L’auteur nous invite à évaluer toutes les tâches selon deux axes, l’urgence et l’importance. La première s’évalue selon le délai disponible et la seconde selon la contribution de la tâche à nos objectifs personnels. À partir de là, il faut consacrer son temps aux tâches importantes (qu’elles soient urgentes ou non) et limiter le temps alloué aux tâches non-importantes. Il est important de passer du temps sur les tâches importantes non-urgentes car celles-ci contribuent généralement à l’amélioration de la situation à long terme (ex : prévenir les problèmes au lieu de les gérer).

Ces trois premières habitudes sont centrées sur l’individu et permettent normalement à tout un chacun de mieux appréhender sa vie. Mais la vie humaine se conçoit avant tout en société, c’est pourquoi les trois habitudes suivantes concernent les relations avec les autres.

Habitude 4 : pensez gagnant/gagnant

La quatrième habitude nous invite à dépasser les situations inutilement manichéennes. Lorsqu’une décision ne convient pas à l’une des parties, il est souvent possible de prendre une autre décision qui convienne à tout le monde. Il ne s’agit pas forcément de compromis : une fois les attentes de chacun clairement formulées, notre imagination peut trouver des solutions inattendues. Enfin, en dernier recours, on peut aussi envisager le statu-quo pour éviter de faire un perdant.

Habitude 5 : cherchez d’abord à comprendre, ensuite à être compris

La mise en œuvre de la 4ème habitude requiert une volonté de satisfaire les attentes des autres et cette 5ème habitude en est un prolongement naturel. L’écoute par empathie suppose d’aller dans le sens de son interlocuteur pour mieux connaître son mode de pensée, le paradigme dans lequel il évolue. Cela permettra aussi de formuler nos attentes de manière à ce qu’elles résonnent plus dans son esprit.

Habitude 6 : profitez de la synergie

La sixième habitude nous laisse miroiter des perspectives aussi intéressantes qu’inattendues. Créer des situations synergiques nécessite que les différents participants aient bien acquis les principes 4 et 5 et qu’ils se fassent confiance pour trouver collectivement une solution innovante. En effet, un processus de création synergique est dirigé par tout le monde et personne à la fois, il est donc difficile de prévoir les résultats mais ils sont bien souvent meilleurs qu’espérés car l’ensemble forme un tout bien plus important que la somme des parties.

Habitude 7 : aiguisez vos facultés

Enfin, la septième et dernière habitude est probablement une des plus importantes. Elle nous rappelle que nous devons chercher un équilibre conjuguant le physique, le mental, le social et le spirituel. Nous ne pouvons aller de l’avant que si nous le voulons et cela n’est possible que si l’on est bien dans sa peau. Il est donc important de passer du temps à s’entretenir physiquement, à apprendre de nouvelles choses, à faire le point sur ses objectifs, c’est un investissement sur soi-même — le plus rentable qui soit.

Avis personnel

Je ne saurai que vous recommander ce livre de Stephen R. Covey. En le lisant je me demandais pourquoi notre éducation à l’école ne passait pas par la lecture de ce genre de témoignages, tant il me semble que ce livre peut aider à se forger une identité et à donner du sens à nos vies. Quoi qu’il en soit, même si l’on n’adhère pas forcément à cette vision des choses, l’exploration de ces principes reste intéressante, d’autant plus qu’ils sont agrémentés d’exemples très concrets.

One thought on “Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent”

  1. Bonjour,
    Je passais par là après une recherche scroogle sur les cahiers de l’admin.

    Il est sympa le Covey.
    Dans un presque même genre, si vous le permettez, je conseille :

    «Getting Things Done» de David Allen
    Malheureusement traduit en français par : «S’organiser pour Réussir»

    Je vous ajoute à mes flux rss.
    Bonne continuation.

Comments are closed.